Le commerce de centre-ville se réinvente

Retour sur le dernier petit-déjeuner thématique organisé par BureauxLocaux avec sur scène des professionnels du commerce de centre-ville tels que David Brami (co-fondateur, Point de Vente), David Edery (directeur agence associé, La Tour Immo), Maxime Forgeot (président fondateur, F&A Asset Management) et Sophie Desmazières (présidente fondatrice, BureauxLocaux).

Commerce de centre-ville : où faut-il investir ?

Faut-il définir l'attractivité immobilière d'un centre-ville par rapport à la taille de l'agglomération et aux flux ? Oui, mais pas seulement. Maxime Forgeot, président fondateur de F&A Asset Management a présenté un classement inédit des 20 premières villes françaises où il fait bon investir en commerce selon son analyse basée sur 4 types de critères : démographie, économie, tourisme&transport et attractivité commerciale. Des villes à l'avenir prometteur émergent dans le TOP20 telles que La Rochelle, Vannes ou Annecy.

Grâce à l'analyse des recherches de locaux commerciaux sur BureauxLocaux, Sophie Desmazières confirme que ce classement F&A correspond à celui des centre-villes les plus recherchés. Au TOP10 : Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille etc. Mais des outsiders émergent aussi tels que Cannes qui  figure fièrement dans le TOP20 BureauxLocaux.

Voir la vidéo :

La combinaison gagnante du "phygital"

Sur le terrain, David Edery, directeur agence associé de La Tour Immo constate que le développement d'acteurs du web qui investissent avec succès dans des emplacements de centre-ville. Dans la restauration, les synérgies croissantes entre commerce physique et digital sont désormais une réalité. C'est l'avènement du phygital. Exemple de Pokawa, une enseigne de restauration rapide hawaïenne dont la spécialité est le poke bowl, a ouvert son premier établissement en avril 2017. Aujourd'hui, elle compte 13 points de vente dans Paris, et réalise toujours la majorité de son chiffre en ligne (60%).

Le renouveau d'un quartier par le commerce

David Brami (co-fondateur de Point de Vente) présente la mutation du Xème arrondissement de Paris avec le phénomène de gentrification du quartier. Il y a quelques années, le prix du m² était attractif. Avec une situation centrale idéale, ce quartier a drainé un écosystème de start-up et bobos, toujours à la recherche de nouveaux concepts et expérience. Exemple des rues d'Hauteville, du Paradis, des Petites Écuries, de l’Échiquier, d'Enghien qui accueillent de nouvelles enseignes comme Natives (poke bowls), la Binouze, Pidé Paris (pizzas), la Curieuse Compagnie (bar à vin) ou encore la Fédération Française de l'Apéritif...

 

 

Pour télécharger l'intégralité de la présentation du petit-déjeuner BureauxLocaux sur le thème du Commerce de centre-ville, remplissez le formulaire suivant :

Infos marché Inspiration

Trouvez vos futurs locaux