Pourquoi de plus en plus d’agents immobiliers s’intéressent à l’immobilier d’entreprise ?

Proposer des bureaux, des commerces et des entrepôts à la vente ou à la location est un excellent levier de développement qui peut s’avérer très rentable pour les agences immobilières.

Sophie Desmazières BureauxLocauxDe plus en plus d’agences immobilières résidentielles commercialisent des biens professionnels. Simple effet de mode ou véritable tendance de fond ? Les explications de Sophie Desmazières, présidente du portail BureauxLocaux, site d’annonces dédié à l’immobilier d’entreprise.

Des honoraires élevés

En comparaison avec le résidentiel, les honoraires perçus en immobilier d'entreprise sont relativement élevés. D'autant plus à la location puisque les baux professionnels ne sont pas soumis à la loi ALUR.

Que ce soit pour des bureaux, des commerces ou des entrepôts, les honoraires varient généralement entre 15% et 30% du loyer annuel ! Par exemple, pour un bureau loué 2.000€ / mois qui correspond à environ 80 m2 à Paris, 140 m2 à Lyon ou 200 m2 à Orléans, les honoraires varient entre 3.600€ et 7.200€, soit 2 à 3 fois plus qu’en résidentiel.

En immobilier d’entreprise, les candidats sont des dirigeants d’entreprise, une clientèle qui se présente avec des projets bien ficelés et qui n’a pas de temps à perdre. Pas de visite de courtoisie, s’ils cherchent c’est pour trouver, et vite ! Un gain de temps considérable pour des dossiers qui atteignent des niveaux de rentabilité bien supérieurs à l’immobilier résidentiel.

Des portails spécialisés ultra ciblés

Pour la recherche de locataires et d’acquéreurs, le gros avantage de l’immobilier d’entreprise est de pouvoir s’appuyer sur des portails spécialisés comme BureauxLocaux qui permettent d’attirer rapidement des candidats ultra-qualifiés.

Côté prospection, en dehors des grandes surfaces et des dossiers complexes qui nécessitent une expertise particulière (juridique, financière, fiscale), les transactions de petite taille sont tout à fait accessibles aux agences traditionnelles. Tout agent immobilier bien implanté localement peut capitaliser sur son réseau pour sourcer des offres de bureaux ou commerces. En particulier auprès de propriétaires privés qui possèdent parfois une boutique et un appartement dans le même immeuble.

Un marché porteur…

En résidentiel, on a l’habitude de lier l’évolution du marché à celle des taux d’intérêt. En immobilier professionnel, c’est la croissance économique qui constitue le meilleur indicateur avancé de la santé du marché. Et à ce sujet, tous les voyants sont au vert ! Le marché des bureaux en région parisienne a signé l’une de ses plus belles performances au 1er trimestre 2018 avec 741.800 m² commercialisés (+13% en un an), du jamais vu depuis 2006.

Les chefs d’entreprise ont le moral car les affaires sont bonnes. Les projets d’implantation et de déménagement sont plus nombreux que jamais. Selon notre Baromètre des villes les plus demandées pour la location de bureaux, les entreprises privilégient l’hyper-centre des villes, les quartiers vivants près des lieux de vie pour simplifier le quotidien de leurs collaborateurs. Ici encore, il s‘agit d’une excellente opportunité pour les agences de quartier qui peuvent s’appuyer sur leur réseau pour sourcer une offre très demandée en centre ville.

... et plein d’avenir !

Les commerces ne sont pas en reste. En effet, 630 millions d’euros ont été investis dans les locaux commerciaux en France au 1er trimestre 2018, soit un tiers de plus qu’en 2017. Une progression spectaculaire qui ouvre des perspectives prometteuses, d’autant que les initiatives locales se multiplient pour redonner vie aux artères commerçantes souvent délaissées au profit des zones d’activités installées en périphérie des villes depuis les années 70.

Tant d’un point de vue environnemental que social, les municipalités encourages les implantations au coeur des villes. Ainsi, des grandes surfaces habitués aux centres commerciaux excentrés des bassins d’habitation tels Boulanger, Maison du Monde, ou Decathlon reviennent en centre ville.

Autant d’opportunités à saisir pour les agences immobilières qui entretiennent d’excellentes relations avec les commerçants de leur quartier, vivier de prospects tout trouvé pour diversifier leur activité sur ce segment de marché…

Tribune initialement publiée dans Le Journal de l'Agence.

Pour les pros

Publier vos annonces